La tache fusarienne, une grande menace pour les verts en 2022

L’automne humide est précurseur d’une mauvaise année marquée par la tache fusarienne. Protégez vos verts ce printemps en les dépistant tôt.

À cause des pluies abondantes d’octobre, il a été difficile pour les surintendants de terrains de golf d’effectuer une application de fongicide avant la pleine entrée en dormance des graminées. Les précipitations affectent souvent davantage les fongicides de contact que les fongicides systémiques. Même si vous avez réussi à insérer une pulvérisation, les fortes pluies qui ont suivi ont pu compromettre la longévité de l’efficacité du fongicide le printemps 2022 venu.

Print page

Reconnaître la plaque fusarienne

La plaque fusarienne, aussi connue sous le nom de moisissure rose des neiges, se présente sous la forme de petites taches nécrosées circulaires (jusqu’à plusieurs pouces de diamètre). Les taches sont souvent légèrement rosées, avec un mycélium cotonneux blanc très visible tôt le matin. Le champignon peut survivre sur les débris végétaux et recouvrir les tissus végétaux morts de masses de spores roses. Elle devient plus difficile à identifier à mesure que la saison avance mais tôt au printemps, elle est facile à voir, car c’est une des seules maladies présentes

La tache fusarienne, étant l’une des premières maladies à apparaître en avril et mai, il est préférable de la maîtriser à l’automne avec une application en prévention. Sortir un pulvérisateur sur le terrain lors d’un printemps froid et humide peut s’avérer difficile.

À cause des mauvaises conditions climatiques de l’automne passé, il a été très difficile de pulvériser. On estime que plus de 50 pour cent des terrains de golf de l’est du Canada pourraient subir une forte pression de plaque fusarienne ce printemps. Les surintendants doivent porter une attention spéciale lors du dépistage. Une infestation de plaque fusarienne sur les verts d’un golf peut être particulièrement dévastatrice.

Un printemps humide et frais n’aide pas la situation

En présence de conditions printanières humides, où la température diurne demeure entre 7 °C et 20 °C, la maladie peut exploser, surtout si le temps est couvert, brumeux ou humide. La maladie aime surtout les zones ombragées ou mal drainées.

Si vous observez la plaque fusarienne à la fin de mars ou au début d’avril, préparez-vous en vue d’une application de nettoyage ou en prévention plus tôt que prévu. Une fois établie, la plaque fusarienne peut être difficile à maîtriser et la repousse saine du gazon peut être longue. Le gazon ne se rétablit souvent pas avant le mois de mai.

Vous trouvez de la plaque fusarienne. Quoi faire?

Assécher le feuillage aide à diminuer la pression de la maladie. Tentez d’enlever la rosée en la faisant tomber ou en l’asséchant et roulez le gazon lorsque les conditions vous permettent d’aller sur le terrain. Diminuer la quantité de chaume aide également.

Si vous faites face à une pression importante et les températures diurnes sont toujours inférieures à 7°C, la pulvérisation doit contenir une formulation fongicide DMI de qualité, car il agit plus rapidement que les fongicides appartenant à d’autres familles chimiques comme les fongicides ISDH ou les QoI utilisés seuls.

La technologie de formulation de DedicateMC StressgardMD offre une excellente activité préventive et curative sur la plaque fusarienne. Dedicate peut également aider le gazon à se rétablir des dommages causés par la moisissure rose des neiges après la fonte des neiges.

TOUJOURS LIRE ET SE CONFORMER AUX DIRECTIVES DES ÉTIQUETTES DES PESTICIDES. Bayer, la Croix Bayer, DedicateMC et StressgardMD sont des marques de commerce de Bayer Group. Utilisée sous licence. Bayer CropScience inc. est membre de CropLife Canada. ©2022 Bayer Group. Tous droits réservés. 2/22 – 80566